Comment Vélib’ a révolutionné nos vies en milieu urbain

Le mot « Vélib’ » est issue de la combinaison du mot vélo et liberté, celui-ci indique non seulement le principe et fonctions du véhicule mais aussi le véhicule lui-même. Les stations de vélib’ se multiplient actuellement dans le but de promouvoir un déplacement propre et écologique. Avant de vous lancer à toutes vitesse dans l’utilisation des vélib’s, il est recommandé de connaître le fonctionnement de ce dernier, les avantages et inconvénients accompagnant son utilisation.

Le fonctionnement du vélib’

Le Vélib’ peut être utilisé de manière ponctuel pour effectuer un trajet relativement court. Lors de l’acquisition du vélo, celui-ci est utilisable pendant une journée et il est également possible de louer le vélib’ de manière hebdomadaire ou annuelle. Une personne non abonnée aux services vélib’ peut s’identifier à travers une carte de paiement et utiliser un vélo, le client dispose de 30 minutes d’utilisation avant de se faire débiter à nouveau. Il est conseillé de connaitre les bornes de stationnement et de retraits des vélos à proximité pour éviter tout désagrément de paiement supplémentaires.

Les avantages et inconvénients du vélib’

Le vélib’ est, par rapport aux autres moyens de transport urbains (bus, moto, tram, voiture, etc.) une méthode de déplacement écologique et autonome car il ne dépend pas d’horaires d’utilisation et il reste accessible 24/24h. En effet, il n’émet aucune pollution et peut dans certains se révéler être le moyen le plus rapide pour se déplacer lors de périodes des grandes affluences. Il est aussi économique car il ne requiert aucune place de stationnement spécifique et bénéfique pour la santé de l’utilisateur.

Il est cependant essentiel de noter que l’utilisation des vélos augmentent significativement les risques de subir un accident surtout dans une ville à fort trafic dû à leurs interactions avec les autres véhicules de transports. Un utilisateur non habitué peut également le trouver plus lourd et encombrant car le vélib’ est généralement plus qu’un vélo classique. Une situation plutôt désagréable reste les stations pleines à capacité ou vides ce qui empêchent le client d’obtenir ou de déposer un vélib à moins de se rendre à la prochaine station.

Un moyen de transport propre

Le vélib’ reste un moyen de transport pratique et efficace lors de ces déplacements en milieu urbain et positif pour l’environnement. Il sert aussi à dépanner les personnes souhaitant utiliser un vélo sans en avoir un à disposition. Au final, le vélo permettra au public une méthode de déplacement écologique sans pour autant perdre les pédales sur les conditions d’application.